Suivez-moi :

Boco : les chefs étoilés atterrissent à Orly Ouest

boco-orly

Boco, je vous en ai déjà parlé, c’était ma cantine lorsque je travaillais du côté de Paris Opéra. Une bonne idée des frères Ferniot, Vincent et Simon, qui demandent à des chefs étoilés de concocter des recettes à base de produits bio, que Vincent et Simon proposent ensuite en “Boco” à petit prix dans leurs bistrots. De la restauration rapide, qu’on sert en Île de France à des amateurs de bonne bouffe qui trouvent une alternative au snacking insipide qui sévit. Et des grands chefs, il y en a : Anne-Sophie Pic, Emmanuel Renault, Gilles Goujon, Régis Marcon, Jean-Michel Lorain, tous triplements étoilés par le Guide Michelin et trois chefs pâtissiers de renom Christophe Michalak, Philippe Conticini, Frédéric Bau.

Une nouvelle étape a été franchie pour Boco puisqu’ils viennent d’inaugurer le premier bistrot Boco en aéroport à Orly Ouest. Au menu de ce nouveau restaurant : œuf moelleux en chutney de tomate au galanga (signé par le chef Anne-Sophie Pic ***), duo de saumon snackéet salade de lentilles vertes (crée par le chef Régis Marcon ***), cheese-cake onctueux, compotée de cerises imaginé par Christophe Michalak, etc. Une bonne nouvelle pour les passagers qui comme moi devaient parfois se nourrir d’un sandwich. Pour la “modique” somme de 5€, vous aviez le droit à du pain industriel, avec quelques grammes de beurre et du jambon bas de gamme coupé en deux dépassant gentiment du tout pour vous faire croire à un sandwich rempli. Certes, avec Boco vous devez rajouter quelques euros (plats à 8/10€ et 15€ entrée+plat+dessert du jour) mais c’est aussi la garantie d’un repas rapide, sain, de goût et respectueux de l’environnement.

boco-restauration-rapide-des-envies-de-cuisine-blog-2

Salade de crevettes acidulée aux pommes et radis – Vincent Ferniot

boco-restauration-rapide-des-envies-de-cuisine-blog-3

Epaule d’agneau au colombo d’aubergines et figues – Jean-Michel Lorain

boco-restauration-rapide-des-envies-de-cuisine-blog-4

Duo de mousses au chocolat, noir et lait – Frédéric Bau

 

220px-Jean_Michel_Lorain

Rencontré à l’occasion de cette inauguration, Jean Michel Lorain, grand chef étoilé me confiait apprécier l’exercice qu’il réalise depuis trois ans pour la bande à Boco. Le travail est différent […] le visuel du plat doit se travailler en couches puisqu’il est présenté en “Boco”. Le plat est aussi réchauffé, un critère qu’il faut inclure lorsqu’on crée la recette me disait-il. Je suis déjà entrain de travailler sur la carte d’hiver de l’année prochaine, le décalage d’un an (et non  de quelques mois) me permet de travailler avec des produits de saison. Il m’arrive de m’inspirer des plats que je fais au restaurant pour créer les recettes des Boco et vice-versa m’avouait-il.

Partager l'article
Laisser un commentaire
Article précédent Article suivant

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.