Suivez-moi :

Comment faire du ghee maison (beurre clarifié) et à quoi ça sert ?

Après le chou kale – qu’on a tous galéré à prononcer correctement – mettons sur la table le ghee (prononcez comme le prénom Guy).

Le ghee est un beurre clarifié. Depuis plusieurs mois il est devenu mon incontournable au quotidien.

Depuis un moment j’achetais la version déjà toute prête Beendhi que j’adore. A 7€ le pot et à un rythme de consommation élevé, le ghee commençait à prendre trop de place dans le budget alimentaire. Naturellement, je me suis dit pourquoi pas faire du ghee moi-même ! C’est donc récemment que j’ai commencé à faire du ghee maison. C’est vraiment très facile : je vous explique dans cet article pourquoi utiliser du ghee, comment fabriquer le ghee maison et enfin les différences entre le ghee et le beurre.

Le ghee : qu’est-ce que c’est et pourquoi en faire ?

Le ghee est un beurre clarifié.  A partir du beurre classique, on a éliminé l’eau, le lactose et les protéines pour obtenir du ghee. Le ghee a un point de fumée plus élevé que le beurre normal. Il supporte les cuissons à hautes températures et permet de cuire des aliments sans noircir. Il s’utilise aussi pour frire. 

C’est un ingrédient clé de la gastronomie traditionnelle indienne.  Ca ne veut pas dire qu’en dehors de la cuisine indienne vous n’avez pas le droit de l’utiliser : bien au contraire ! Si le ghee a une aussi bonne place dans la gastronomie indienne c’est qu’il s’agit d’une matière grasse de qualité.

Quelles sont les différences entre le beurre traditionnel et le ghee ? Pourquoi faire du ghee maison ?

1/ Contrairement au beurre tel que nous le consommons en occident, le ghee ne s’oxyde pas.

Lorsque vous clarifiez le beurre vous délaissez une partie de ses composants. Une fois délesté, le beurre se conserve bien plus longtemps qu’un beurre classique, même à température ambiante. On parle d’une conservation qui peut aller jusqu’à plusieurs mois jusqu’à un an. En Inde il se raconte que certains ghees sont centenaires.

2/ Le ghee présente l’avantage de ne pas se dégrader ni noircir lors de la cuisson, même à haute température.

3/ Le ghee, est compatible avec l’intolérance au lactose. En effet, le beurre ayant été clarifié, il ne contient plus de protéines de lait, et est adapté aux régimes sans laitages.

4/ De nombreux naturopathes ou praticiens de l’ayurveda conseillent le ghee aux ventres sensibles (Syndrome de l’Intestin irritable, Crohn…).  Le ghee vient calmer les états inflammatoires.

5/ Comme le beurre, le ghee est un excellent support pour sublimer les saveurs : les aromates, épices et plantes sont comme exacerbées

Le ghee : comment je l’utilise ?

Le ghee ou beurre clarifié s’utilise dans toutes les utilisations classiques que vous feriez avec du beurre et bien plus encore ! Vous pouvez l’utiliser en remplacement du beurre ou de l’huile ou d’un autre corps gras comme graisse de cuisson.

Certains disent qu’il ne se tartine pas : personnellement j’adore le faire fondre sur des tartines.

Quelques idées d’utilisation pour le ghee :

  • remplacer le beurre dans votre pâte à crumble, pâte à tarte…
  • pour cuire ou faire dorer vos viandes et poissons. Badigeonnez le poulet du dimanche par exemple
  • pour rendre un plat plus gourmand : ajoutez du ghee dans du riz, des légumes…

Comment faire du ghee maison : les étapes

Ingrédients :

une motte ou une plaque de 500 g (ou plus) de beurre doux bio de baratte

Préparation du ghee :

  • Découpez en morceaux votre beurre et placez le tout dans une casserole à fond épais. De mon côté je prépare mon ghee dans une petite cocotte le creuset.
  • Faites fondre le beurre à feu très doux. Il doit fondre sans trop de bulle. Sur ma plaque induction j’oscille entre 2 et 3.
  • Lorsque le beurre est totalement fondu, prolongez la chauffe.
  • Une petite mousse blanche devrait se former au fur et à mesure au-dessus. Cette mousse il va falloir l’enlever : à l’aide d’une écumoire, d’une cuillère ou d’une petite louche. Il s’agit des impuretés du beurre : eau, caséine etc
La mousse blanche que vous allez devoir retirer au fur et à mesure
  • Ne soyez pas brusque : il ne faut pas re-mélanger les impuretés au reste.
  • Lorsque plus aucune mousse ne se forme, retirez la casserole du feu.  
  • Laissez reposer la préparation quelques minutes.
  • Il va falloir enlever les dernières impuretés. Utilisez un chinois à maille très fine ou tout ce dont vous disposez pour filtrer finement.
  • Remplissez un bocal bien propre du liquide (voire stérile si vous conservez le ghee longtemps). Ne versez pas les éventuels résidus tout moches qui resteraient dans le fond de votre casserole.
  • Fermez le bocal avec son couvercle.
  • Conservez à température ambiante
Beurre clarifié (ghee maison) en bocal
Article précédent

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.