Suivez-moi :

Endives au jambon

Au gré des discussions entre collègues, amis et connaissances au fil des années, vous vous rendez compte que certains légumes/aliments ne font pas l’unanimité : les abats, le mouton, le chou-fleur et….les endives cuites! Alors quand j’annonce que je me régale d’endives au jambon ou, comme on dit dans mon Nord natal “des chicons au gratin” je vois souvent les mines dubitatives. On y ajoute souvent un”j’aime pas les endives cuites c’est amer”, et pourtant… mmmhhh… comme c’est bon. De belles endives lentement braisées, du jambon, une béchamel et du fromage gratiné, souvent accompagnées de riz ou de pommes de terre…

Plus jeune, les endives au gratin était un plat qui était présent à la table familiale presque toutes les semaines : ma mère les cuisinait très bien, mon père s’en régalait et nous aussi, en plus c’était pas cher et local. C’était notre plat familial par excellence, j’ai (pas mal) changé de régions et de pays mais il m’arrive d’en refaire parfois. Elles n’ont pas le même goût, il manque celui de l’enfance et de l’insouciance mais ce gratin d’endives à un doux goût de souvenirs qui n’est pas trop mal non plus 🙂 Et vous les endives au gratin ça n’est pas à votre goût? Une bonne recette pour vous faire changer d’avis? Allez je me lance et vous propose :

La recette des chicons au gratin de mon Nord natal

Ingrédients pour 4-5 personnes

– 10 à 12 endives
– sel, poivre, muscade
– 60g de farine
– 60g de beurre + un peu pour beurrer le plat et pour faire dorer les endives
– 1l de lait
– 150g de gruyère râpé
– 20 tranches de jambon (2 par endive)
– de la chapelure

La préparation des endives :

Passer les endives sous l’eau froide. Inciser légèrement le tronc (pas trop, c’est ce qui maintient les feuilles mais la cuisson sera meilleure si la chaleur parvient au coeur). A l’aide d’un petit couteau, découper un petit cône à la base de l’endive pour retirer le coeur. Prenez une grosse poêle. Y mettre un bon morceau de beurre à chauffer. Baisser sur feu moyen et y déposer les endives. Les faire dorer de chaque côté en les retournant délicatement. Une fois les endives dorées rajouter de l’eau ou bouillon (environ un demi-verre à moutarde) et un couvercle. Surveillez la cuisson pendant 20 minutes si nécessaire rajoutez de l’eau. Une fois le temps écoulé, vérifiez si vos endives sont cuites, si non enlevez le couvercle et continuez la cuisson 20 minutes.

La béchamel :

Faire fondre sur feu moyen le beurre dans une casserole, ajouter la farine et mélanger avec une spatule en bois jusqu’à ce que le mélange soit homogène et légèrement roux (1 minute). Retirer la casserole du feu et verser 1/4 du lait froid en fouettant. Dès que le lait est incorporé, remettez sur feu moyen et continuez à verser votre lait en fouettant (mais cette fois votre casserole est sur le feu). Lorsque votre béchamel sous semble de bonne consistance, saler, poivrer et ajouter une bonne pincée de muscade. Ajouter la moitié du gruyère ou parmesan et mélanger. Goûter et rectifier l’assaisonnement (sel-poivre). Retirer du feu. Si votre béchamel doit patienter, mettez un morceau de film alimentaire à même le dessus de la béchamel pour éviter qu’elle ne forme une croûte)

L’assemblage et la cuisson :

Préchauffer votre four à 200°C. Beurrer un plat à gratin. Prendre délicatement les endives et les enrouler dans deux tranches de jambon. Disposer côte à côte dans un plat à gratin. Verser la béchamel par-dessus, saupoudrer du gruyère et/ou de chapelure. Enfourner dans le four pour 20 à 30 minutes le temps que cela gratine. Laisser reposer quelques minutes à la sortie du four. 

Partager l'article
Laisser un commentaire
Article précédent Article suivant

Vous devriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Reply Léa

    Un classique qu’il fait bon avoir dans son carnet de recettes !
    En tout cas, ton plat semble bien réussi, il me tente sérieusement….

    10 janvier 2015 at 8 h 16 min
    • Reply Sandra Pomart

      Un classique délicieux comme tu le dis!

      12 janvier 2015 at 7 h 54 min

    Laisser un commentaire