Qui n'a pas une ou deux bananes qui traînent dans la corbeille à fruits? Il arrive qu'on ait les yeux plus gros que le ventre au moment d'en acheter et de se retrouver avec une (trop) grosse grappe de bananes. C’est ainsi qu'en très peu de temps les bananes passent progressivement du jaune au noir et plus personne ne veut les manger à la maison. Dans ce cas, recyclez-les !

Nous continuons cette semaine dédiée à la street food japonaise avec les takoyaki! Les takoyaki sont des bouchées chaudes rondes typiques de la ville d’Osaka. La base est une pâte à crêpes, comme pour les Okonomiyaki, que l'on peut garnir de crevettes, boeufs, légumes...  La particularité de ce plat? d'une apparente simplicité le secret de la recette c'est la technique! Les takoyaki sont « tricotés » sur une plaque alvéolée, c'est la maîtrise du cuisinier qui va faire tourner la demi-sphère qui permettra de former une boule. Vous voulez tenter? Armez-vous de patience et d'une bonne dose de maîtrise!

Cette semaine la cuisine japonaise est à l'honneur sur le blog ! Sushi ? Maki ? C’est fini ! La street food japonaise débarque! Atsu Atsu, un nouveau restaurant japonais sur Paris casse depuis quelques mois les aprioris sur la cuisine nipponne et propose des plats chauds typiques jusqu’alors quasi-introuvables en France. Signifiant « chaud chaud » au Japon, Atsu Atsu vous fait voyager avec des plats déconcertants : Takoyaki, Okonomiyaki... J'ai eu la chance d'intégrer leurs équipes toute une après-midi. Cette semaine, tentons de reproduire ensemble des classiques de la street-food japonaise! On commence aujourd'hui avec les Okonomiyaki façon Kansai!

Au gré des discussions entre collègues, amis et connaissances au fil des années, vous vous rendez compte que certains légumes/aliments ne font pas l’unanimité : les abats, le mouton, le chou-fleur et....les endives cuites! Alors quand j'annonce que je me régale d'endives au jambon ou, comme on dit dans mon Nord natal "des chicons au gratin" je vois souvent les mines dubitatives. On y ajoute souvent un"j'aime pas les endives cuites c'est amer", et pourtant... mmmhhh... comme c'est bon. De belles endives lentement braisées, du jambon, une béchamel et du fromage gratiné, souvent accompagnées de riz ou de pommes de terre...