Suivez-moi :

Apprenez à cuisiner la street food japonaise : l’Okonomiyaki façon Kansai

Cette semaine la cuisine japonaise est à l’honneur sur le blog ! Sushi ? Maki ? C’est fini ! La street food japonaise débarque! Atsu Atsu, un nouveau restaurant japonais sur Paris casse depuis quelques mois les aprioris sur la cuisine nipponne et propose des plats chauds typiques jusqu’alors quasi-introuvables en France. Signifiant « chaud chaud » au Japon, Atsu Atsu vous fait voyager avec des plats déconcertants : Takoyaki, Okonomiyaki… J’ai eu la chance d’intégrer leurs équipes toute une après-midi. Cette semaine, tentons de reproduire ensemble des classiques de la street-food japonaise! On commence aujourd’hui avec les Okonomiyaki façon Kansai!

La recette de l’Okonomiyaki façon Kansai

Nous débutons la semaine par l’Okonomiyaki façon Kansai. L’okonomiyaki est une galette de chou généreuse copieusement garnie d’ingrédients que l’on aime (Okonomi littéralement “Griller ce que l’on aime”) cuite sur une plaque chauffante(teppan) nappée de sauces et parsemée de toppings. Toutes les combinaisons sont possibles mais la combinaison la plus classique est celle au porc. Deux approches se distinguent : la cuisson classique recto-verso des ingrédients façon Kansai que je vous présente aujourd’hui et la cuisson complexe en 25 étapes façon Hiroshima!

Prêt? il vous faudra un peu de zénitude pour réussir cet Okonomiyaki façon Kansai!

okonomiyaki-kansai-step-by-step

Quelques mots sur Atsu Atsu

Atsu Atsu c’est avant tout un homme, Christophe Wagner qui a découvert la cuisine japonaise pendant ses études sur place. Happé par la culture nippone, par sa cuisine et ses bienfaits, il devient le premier et l’un des seuls Européens diplômé aux takoyaki et okonomiyaki. Christophe revient dès lors en France, décidé à partager cette cuisine avec le public français. Atsu Atsu, arrivera quelques années plus tard d’abord comme traiteur événementiel, où il se déplacera sur les salons, les conventions entouré de grands noms… Fort de ce succès, Christophe ouvre en octobre 2014 son premier restaurant à Paris entouré d’une équipe fidèle qui le suit depuis des années.

La cuisine est ouverte sur la salle, le client immergé dans une atmosphère japonisante et peut profiter de la cuisine-spectacle.

tables-atsu-atsu-restaurant-japonais-paris

Des écrans-tableaux mettent à l’honneur des artistes japonais du moment, sorte de passerelles digitales entre deux pays à des milliers de kilomètres de distance.

des-envies-de-cuisine-blog-atsu-atsu

Plus que de simples spectateurs, les clients deviennent aussi acteurs de leur repas! Il est possible de s’essayer à la préparation de certains plats à l’aide des installations prévues sur les tables. Un chef montre la recette à la table et libre au client de choisir s’il veut tester lui-même sa préparation ou de laisser faire le chef. Envie de tenter l’aventure? Retrouvez Atsu-Atsu au 88 rue de Richelieu à Paris 2ème.

www.atsuatsu.fr/

Partager l'article
Laisser un commentaire
Article précédent Article suivant

Vous devriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Albert

    C’est quoi le rapport avec le nouvel an chinois ?

    18 février 2015 at 9 h 45 min
    • Reply Sandra Pomart

      Bonjour Albert, à l’occasion du nouvel an chinois, je voulais vous faire voyager du côté de l’Asie tout simplement. Vous ne vous laissez pas embarquer?

      18 février 2015 at 10 h 09 min
  • Reply lopez

    Bonjour, je pense qu’Albert a du mal à voir le point commun entre la cuisine japonaise et le nouvel an chinois. Effectivement les japonais et leur culture n’ont rien à voir avec le nouvel an chinois d’autant plus qu’ils fêtent le nouvel an le 1er janvier…ceci dit merci pour la recette!

    19 février 2015 at 17 h 14 min
    • Reply Sandra Pomart

      Bonjour Mariel ! De rien pour la recette, j’espère que vous parviendrez à la refaire chez vous (c’est tout de même très difficile!) ou sinon n’hésitez pas à aller chez Atsu Atsu.

      19 février 2015 at 17 h 41 min

    Laisser un commentaire