Très longtemps je regardais interloquée ma grand-mère qui mangeait de la soupe maison été comme hiver avant ses repas. Quelle étrange idée me disais-je de la soupe en été! Pourtant, je ne pouvais que constater son poids plume et un dynamisme à faire pâlir n'importe quel fêtard à l'âge de 77 ans. Et puis, je suis partie en Angleterre et début de ce mois de juin au Portugal. Là bas, la soupe du jour est automatique. J'ai donc pris cette habitude tout doucement, s'insinuant dans mon quotidien pour finalement la rapporter une fois rentrée en France.

Le fond d'Ebly qui traîne dans un placard est comme cette vieille paire de chaussures qu'on n'ose jeter mais qu'on ne porte jamais. On ne sait jamais bien pourquoi on les garde. L'Ebly c'est un peu ça pour moi : je ne m'en sers jamais, je trouve ça difficile à accommoder mais je passe mon temps à en racheter lorsque je finis un paquet, ça me rassure.

Depuis mon voyage en Thaïlande en décembre dernier, je suis tombée raide dingue du mango with sticky rice (riz au lait de coco et mangue - en thaïlandais Khao Niaow Ma Muang). Cela m'a valu quelques kilos en plus au retour des vacances, mais surtout je traque depuis tous les restaurants thaïlandais et leur carte de desserts pour vérifier s'il y est. La dernière fois, j'avais des restes de riz cuit, de mangues Picard, je me suis donc laissée porter par l'inspiration pour réaliser des verrines comme un mango with sticky rice.

3615 je raconte ma life mais si vous ne le saviez pas, je suis rentrée de Londres il y a une semaine après une expatriation d'un peu moins d'un an. D'ailleurs, si vous avez manqué mon article sur mes coups de coeur alimentaire à ramener de Londres, je vous invite à y jeter un coup d'oeil. Un produit français m'a particulièrement manqué  : la pâte brisée/feuilletée/à pizza .

Lorsque vous demandez à quelqu’un quel est son plat préféré, vous verrez que bien souvent cela se résume à un plat familial simple. Cette nourriture lui évoque de bons souvenirs. Mon chéri, ce sont les gaufres de sa mère dans un moule ancien comme le monde mais qui fait, il est vrai, des gaufres fantastiques. Pour d’autres, ce sera des lasagnes, un couscous, un dessert… Moi, ce sont les moules.

J'ai HORREUR  de faire du gâchis alors, lorsque je vois que la date de péremption est proche ou dès que des légumes commencent à flétrir, c'est automatique, je dois les recycler (ou congeler). Des abricots traînaient dans le panier aux fruits depuis une semaine, la peau commençaient à ramollir et j'en avais marre de les manger à la classique (c'est à dire croquer dedans tout simplement!). J'ai donc décidé par les 30°C estivaux d'allumer mon four et de faire un clafoutis! Je me suis largement inspirée d'une recette du célèbre site Marmiton, c'était vraiment extra! J'ai souffert durant 1h de la chaleur du four mais ensuite quel plaisir ce petit clafoutis!

Voilà un plat bien rafraîchissant pour l’été : le taboulé ! Et, par ce beau week-end d'été -pour une fois- il ne fallait pas rater l'occasion! Cette célèbre salade se mange presque dans tous les barbecues-party, repas de l'été et pourtant jusqu'ici je ne m'y étais jamais aventuré.